TWITTER
ACTUALITÉS / EDITO
 

Édito : S’appliquer les beaux principes à soi-même

Vous l’avez déjà remarqué, le plus facile dans la vie est de donner des leçons aux autres et d’agir différemment : « faites ce que je dis et ne faites pas ce que je fais ».

C’est particulièrement vrai des politiques me direz-vous, mais aussi des journalistes et de toutes les bonnes âmes qui donnent des leçons de développement durable ou d’ESG.

Cela existe également dans notre beau métier du capital-risque où les chargés d’investissement ont tendance à dicter aux entrepreneurs leur ligne de conduite, avec une conviction inversement proportionnelle à leur propre expérience !

Au hit-parade de ces judicieux conseils figure la nécessité de préparer très tôt sa succession, de faire le choix de manière rationnelle et réfléchie, et enfin, d’accompagner suffisamment longtemps et avec bienveillance la nouvelle direction opérationnelle.

Nous avons essayé chez Demeter de respecter ce cahier des charges : longues réflexions sur l’avenir de la société et les différentes alternatives possibles puis choix, principe et organisation de la future gouvernance et enfin,  choix du calendrier.

Voilà, c’est chose faite à l’orée de ma soixante-cinquième année, quelques mois après avoir fêté dignement notre dixième anniversaire, et à un moment où les 4 fonds sous gestion et les 4 fonds en projet permettent d’assurer l’avenir de la société de gestion.

Je prends donc, à partir de ce jour,  la présidence du conseil de surveillance de Demeter Partners en remplacement de Thierry Chambolle qui a rempli cette tâche avec succès pendant plus de dix ans et que nous remercions chaleureusement pour le travail accompli.

À compter de ce jour, je passe le témoin de la présidence du directoire à Stéphane Villecroze, accompagné au directoire par Sophie Paturle et Lionel Cormier.

Je continuerai bien évidemment à assumer mes fonctions d’administrateur ou de président de conseil de surveillance dans un certain nombre de sociétés du portefeuille, et continuerai à donner mon avis dans les différents comités d’investissement des fonds sous gestion et enfin aiderai le directoire dans cette tâche, ô combien difficile, de la levée des fonds.

C’est donc une nouvelle séquence qui s’ouvre pour Demeter Partners qui, après avoir été pionnier européen de l’investissement dans les cleantechs, a maintenant pour ambition de devenir un pôle de consolidation pour le private equity cleantech européen et d’étendre ses activités sur le plan international, le tout dans un contexte à nouveau favorable pour les cleantechs.

Toute l’équipe est mobilisée pour poursuivre cette réussite dans la continuité des valeurs qui ont présidé à sa création, c’est-à-dire la spécialisation dans l’environnement et l’énergie, une approche industrielle et un respect bienveillant des entrepreneurs.

Longue vie à Demeter Partners !