TWITTER
ACTUALITÉS / EDITO
 

Mathieu Goudot a participé le 18 octobre dernier aux tables rondes du 5ème Observatoire des start-up françaises des Cleantech

Cette étude recense 827 entreprises françaises des Cleantech fondées depuis 2008 et a été menée grâce au soutien d’InnoEnergy et des fonds d’investissement Demeter Partners et Emertec Gestion, qui ont récemment fusionné pour former le premier acteur européen du capital-investissement dédié aux secteurs de la transition énergétique, de l’environnement et des matériaux innovants.

L’Observatoire 2016 – qui analyse les retours des 128 start-ups ayant répondu – fait ressortir une concentration géographique des jeunes pousses en Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie (les trois régions regroupant 64% d’entre elles), ainsi qu’une montée en puissance du financement participatif pour l’amorçage, puisque 23 % des sociétés y ont eu recours en 2016, contre 6 % seulement en 2015.

En outre, 13% des start-ups vont réaliser un chiffre d’affaires de plus de 1 M€ en 2016 (contre 10 % en 2015) et cette maturité commerciale s’étend à l’international (40% des JEI réalisent un chiffres d’affaires à l’étranger).

 

Lire la présentation et le compte rendu de l’Observatoire des start-up 2016

5ème Observatoire start-up CleantechOlivier Dupont et Mathieu Goudot, Demeter Partners

img_2768-300x200Eric Marty, Emertec Gestion (à gauche)

 

 

Photos : Olivier Crenon